De rien ne se crée rien - du 6 mai au 18 juin 2011
La Grande Place, Musée du cristal Saint-Louis, 57629 Saint-Louis-lès-Bitche

bwd  Image 1/7  fwd

La Grande Place, Musée du cristal Saint-Louis, 57629 Saint-Louis-lès-Bitche
www.fondationdentreprisehermes.org

De rien ne se créé rien


De rien ne se crée rien
réunit une suite de sculptures réalisées par Olivier Sévère aux Cristalleries de Saint-Louis, lors de sa résidence à l'invitation de la Fondation d'entreprise Hermès et sous le parrainage du sculpteur Emmanuel Saulnier.

La pierre s'est imposée à Olivier Sévère comme la forme idéale pour rendre visible la pensée philosophique initiée par Anaxagore au Ve siècle avant J.C. : "Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent à nouveau". L'artiste, avec la complicité des artisans verriers, a travaillé le cristal sous l'angle du cycle perpétuel de la matière : la pierre se transforme et devient sable, le sable entre dans la composition du cristal, le cristal retrouve sa forme originelle à travers le geste de l'artiste.

Pavés, galets, rochers, en cristal soufflé, moulé, taillé... A travers ces ensembles de pierres, mêlant les notions de naturel et d'artificiel, l'artiste a porté un regard singulier sur les savoir-faire et la chimie du cristal.

>Voir les œuvres en images

Le -1, 71, boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris
www.moinsun.com

Invitation Mapping the studio, again


Une proposition de la KGM


Les quatre résidents du -1 ont invité la KGM, un collectif de commissaires composé de Anna Klossowski, Louise Grislain et Charlotte Morel, à concevoir la première exposition du lieu. Mapping the studio, again prend acte des spécificités et de l’importance de l'atelier dans le discours sur l’art, qu'il soit critique ou fasciné par un espace semblant contenir dans ses murs les secrets de la création. Les commissaires ont convié trois artistes à présenter leurs travaux aux côtés de ceux des occupants. L’accrochage qui les rassemble témoigne de la conviction que la compréhension des œuvres passe par une observation attentive de leurs procédés d’élaboration.

Galerie Jeanroch Dard, 13, rue des Arquebusiers, 75003 Paris
www.jeanrochdard.com

Invitation Vertigo

Explorant les phénomènes liés aux troubles de la perception - qu'il s’agisse d’éblouissement, de cinétisme, de disparition ou d’anamorphose, Vertigo présente les oeuvres de six jeunes artistes. Si certaines filiations esthétiques et conceptuelles s'articulent naturellement entres ces pièces, il n'en reste pas moins que chacune d'elle est empreinte de références propres à leurs auteurs.

Olivier Sévère et Eric Tabuchi développent une poésie sérielle et mathématique. Renato Leotta et Justin Morin puisent dans l'histoire de l'art et manipulent son langage. Olivier Kosta-Théfaine met en place une critique sociétale quand Samuel François Marie surréalisme et minimalisme. Mais plus qu'une déclinaison d'oeuvres autour d'un même thème, Vertigo fait le pari d'un accrochage audacieux en créant un déséquilibre dans l'espace d'exposition. Seule, comme un trou noir, la peinture en angle de Tabuchi agit comme un aimant. A l'opposé, la seconde pièce de la galerie aligne les cadres, les plaçant toutes au même niveau, sans donner de repère au regard. Ainsi, Vertigo cultive la mise en abîme pour mieux prolonger l’étourdissement.

Cité de la céramique, 2, place de la Manufacture, 92310 Sèvres
www.circuits-ceramiques.fr

Invitation Circuits céramiques