Palais de Tokyo, Paris


« Condensation » est une exposition imaginée comme une rencontre entre l’univers de l’interprétation des rêves et celui de l’alchimie. Construite sur des échos formels et des résonances narratives, elle entraîne les spectateurs au cœur de la matière et sur les chemins de ses multiples mutations artistiques. « Condensation » dévoilera, pour la première fois dans la Galerie haute du Palais de Tokyo, l’ensemble des œuvres réalisées dans le cadre des « résidences » de la Fondation d’entreprise Hermès.

Marcos Avila Forero, Oliver Beer, Simon Boudvin, Gabriele Chiari, Elisabeth S. Clark, Marine Class, Marie-Anne Franqueville, Sébastien Gschwind, Atsunobu Kohira, Oh You Kyeong, Benoît Piéron, Félix Pinquier, Émilie Pitoiset, Andrès Ramirez, Olivier Sévère, Anne-Charlotte Yver

Commissariat : Gaël Charbau

Galerie Bertrand Baraudou, Paris
Carton Des oeuvres qui prennent toute la place

Vincent Deleplanque, Morgane Fourey, Yoeri Guépin, Thierry Lagalla, Frédéric Malette, Martinet et Texereau, Marion Robin, Olivier Sévère, Xavier Theunis, Kirill Ukolov

Commissariat de Jean-Christophe Arcos

Galerie nationale de la tapisserie, Beauvais
carton Plein Champ

Les tapisseries de Dom Robert dialoguent avec Carole Chebron, Roni Horn, Romain Kronenberg & Benjamin Graindorge, Didier Marcel, Olivier Sévère et la dynastie des Milice.

Le lieu du design, Paris

carton mineral design

Le Lieu du Design, en partenariat avec le CRAFT Limoges (Centre de recherche sur les Arts du Feu et de la Terre), matériO, la bibliothèque des matériaux innovants, et avec le concours du ministère du redressement productif, présente Mineral design, une exposition d’objets industriels, décoratifs, utiles ou ludiques, en verre et céramique, réalisés par des designers.

Le CAB, Centre d'art Bastille, Grenoble
http://www.cab-grenoble.net/
Ci-dessous

Au commencement, il y eut les objets. Un jeu de quille en verre, des savons en marbre, des bouées en bronze... De simples objets du quotidien choisis pour leurs qualités intrinsèques et qui, par le choix d’un matériau, deviennent vains. Par cette modeste transformation, Olivier Sévère pose alors la question de ce qu’est la sculpture. Un jeu de forme et de matière ou une interrogation du sens ? Ces premières œuvres sont les deux tant l’enjeu de la matière et de la forme y questionne le sens. Elles initient un parcours que chaque nouvelle création complète en apportant un élément de réponse supplémentaire autant qu’un nouveau questionnement. Il y a eu ainsi une exploration des matériaux pauvres et une première échappatoire hors du volume. Ce qui ressort de cette nouvelle étape est que ce n’est pas uniquement le matériau qui fait œuvre, c’est aussi une question de sens. Retour aux essences nobles : marbre, verre, cristal, bronze... Retour aux recherches et aux questionnements. De l’objet, il s’intéresse à ce qui le constitue, la matière et à ce qui la compose. Cette nouvelle étape de son travail prend naissance lors de la résidence qu’il effectue à la Cristallerie Saint Louis en Lorraine. Il y réalise différentes pièces. Le cristal utilisé pour leurs créations lui permet d’expérimenter cette substance en fusion. Dès lors c’est le jeu sur la matière que permet ce travail qui le guide et lui permet de se libérer de la forme mais aussi du sens pour aller vers l’essence, le minéral. De cette expérimentation sont issues les pièces récentes interrogeant l’origine. Ainsi en est-il de ses dernières œuvres où le processus de la nature est évoqué, où sa formation devient objet d’interrogation.

Le process de l’exposition qu’il a imaginé pour le cab se lit à l’aune de cette évolution dans le travail de l’artiste. Ci-dessous présente ainsi un ensemble de pièces récentes qui donne à voir le résultat des dernières recherches de l’artiste sur la matière et son origine, sur la matière et les formes qu’elle induit, naturellement.

Artiste invitée : Gaëlle Boucand